Législation de base sur la santé et la sécurité

Caractéristiques

  • Code E.AMRL.A
  • Durée : 1 jour

Groupe-cible

Responsables techniques, services d'études d'entreprises et/ou bureaux d'études, conseillers en prévention et toutes les autres parties intéressées qui ont un bagage technique suffisant.

Objectif

Les directives européennes sociales fixent, entre autres, la sécurité du travailleur dans l'exercice de ses fonctions. Les lois précitées sont tirées, entre autres, de la directive-cadre 89/391/CE et de la directive 95/63/CE. Ces deux directives ont un effet rétroactif.

Quel que soit l'état de vétusté des installations ou des machines, elles devraient être adaptées au progrès technique depuis le 01/01/1997.

Cette formation d'un jour se veut apporter des conseils pratiques et des moyens abordables pour mettre en place des mesures de diminution des risques. Le marché européen n’impose pas l'achat de nouvelles machines, mais bien la diminution des risques là où c'est nécessaire.

Les normes européennes suivantes ont été choisies comme fil conducteur de ces formations :

  • EN 12100.1 + EN 12100.2
  • EN 13850 (arrêt d'urgence)
  • Principes de base EN 60204.1 (électricité)
  • EN 982 (hydraulique)
  • EN 983 (pneumatique)
  • etc.

Vous êtes intéressé(e) par cette formation ?

Si vous êtes intéressé(e) par cette formation, faites-le nous savoir via le formulaire ci-dessous. Nous vous contacterons prochainement.

L’Art.104 du RGIE va changer à nouveau

Le SPF Economie nous a informé que l’art. 104 du RGIE allait changer à nouveau. L’Arrêté Royal est en cours de rédaction mais apparaîtra dans un avenir proche.

Lisez plus

Votre ascenseur est-il déjà modernisé? Faites attention les amendes deviennent réalité!

En tant que gestionnaires ou propriétaires d'un ascenseur vous avez l’obligation de faire réaliser une analyse de risques par un Service Externe de Contrôle Technique  (SECT). Cette analyse de risques doit être effectué au plus tard 15 ans après la première mise en service de l’ascenseur et ensuite  tous les 15 ans maximum.

Lisez plus