Installations éléctriques dans les espaces médicaux

Caractéristiques

  • Code E.AMRL.A
  • Durée : 1 jour

Groupe-cible

Cette formation d'un jour est un must pour tous ceux qui, d'une manière ou d'une autre, endossent des responsabilités dans le domaine électrique en milieu médical.

Objectif

Les installations électriques dans les zones médicales exigent une attention particulière pour plusieurs raisons, comme le fait que les réflexes peuvent être absents chez un patient sous anesthésie, que la liberté de mouvement est limitée, voire bloquée dans certains cas, qu'une plaie ouverte peut augmenter le risque d'électrocution, etc.

Au niveau international, une version CEI a enfin été publiée, avec quelques erreurs, mais ... On peut tout de même en dégager une certaine philosophie.

Dans un hôpital, la dépendance dépend de plusieurs facteurs :

  • la défaillance de la fonction recherchée, p.ex. la défaillance de la procédure d'alarme,
  • le dysfonctionnement, p.ex. une température trop élevée ou trop basse dans une couveuse,
  • un transfert d'énergie à la suite, par exemple, de courants défectueux ou de courants de fuite,
  • des erreurs dans des dispositifs provoquant un incendie, des chocs électriques, etc.
  • des problèmes mécaniques, p.ex. les angles tranchants,
  • des éléments incorrectement installés, p.ex. un appareil de classe I qui n'est pas mis à la terre, une rallonge trop longue, etc.
  • un EMT mal choisi, p.ex. un appareil de classe B pour une utilisation intracardiaque,
  • les erreurs humaines, p.ex. un mauvais choix de bistouri,
  • les interférences CEM,
  • la libération de gaz ou de vapeurs toxiques,
  • les problèmes électrostatiques, p.ex. ECG ou un examen EMG.

Sur la base des normes européennes harmonisées, et d'autres, l'état de la technique est clarifié pendant cette formation que vous êtes tenu(e) de suivre selon l'art. 5 de l'AR du 04/08/1996 (directive 89/391/CE).

Vous êtes intéressé(e) par cette formation ?

Si vous êtes intéressé(e) par cette formation, faites-le nous savoir via le formulaire ci-dessous. Nous vous contacterons prochainement.

L’Art.104 du RGIE va changer à nouveau

Le SPF Economie nous a informé que l’art. 104 du RGIE allait changer à nouveau. L’Arrêté Royal est en cours de rédaction mais apparaîtra dans un avenir proche.

Lisez plus

Votre ascenseur est-il déjà modernisé? Faites attention les amendes deviennent réalité!

En tant que gestionnaires ou propriétaires d'un ascenseur vous avez l’obligation de faire réaliser une analyse de risques par un Service Externe de Contrôle Technique  (SECT). Cette analyse de risques doit être effectué au plus tard 15 ans après la première mise en service de l’ascenseur et ensuite  tous les 15 ans maximum.

Lisez plus