Les systèmes de ventilation

Les systèmes de ventilation

09-04-2014

Une bonne ventilation est un must pour chaque habitation.

Pourquoi ventiler ?

Une bonne ventilation est un must pour chaque habitation. Mais comment maintenir l’air sain à l’intérieur de votre maison?
Deux conditions sont essentielles dans ce domaine:

  • L’amenée d’air frais
  • L’évacuation de l’air vicié

Si ces deux conditions ne sont pas réunies, des problèmes d’humidité surviennent tôt ou tard, avec pour conséquence la condensation et l’apparition de moisissures.
Bref : l’humidité détériorera la qualité de l’air intérieur, qui sera à terme ‘vicié’ ou ‘malsain’.

Comment ventiler?

Pour créer un habitat confortable et garder l’air intérieur sain, il faudra à la fois bien isoler et ventiler. Quant à la ventilation, des fentes sous la porte ou l’ouverture de la fenêtre ne seront suffisantes que pendant une période limitée.
À long terme, ces ‘techniques’ auront néanmoins surtout des conséquences négatives sur votre facture d’énergie.

Voilà pourquoi un système de ventilation efficace est toujours une combinaison de trois principes:

  • L’amenée d’air frais dans les locaux secs
  • L’évacuation d’air humide et vicié des locaux humides
  • La circulation de l’air frais dans l’habitation (par exemple en le faisant passer des locaux secs vers les locaux humides par-dessous les portes).

Il est donc évident: une isolation suffisante et une ventilation efficace sont des nécessités absolues. Le système de ventilation que vous finirez par choisir sera fonction de votre situation spécifique (et du budget).

Les systèmes de ventilation les plus performants:

Depuis 2006 des exigences minimales, spécifiées dans la norme NBN D50-001, s’appliquent à l’isolation des projets de construction et de rénovation.

En parallèle, la norme EN 308 s’applique à l’étude qui précède l’installation d’un système de ventilation.

Système C:

L’arrivée de l’air frais se fait de façon naturelle par des grilles de ventilation dans les fenêtres.
L’air vicié est extrait de façon mécanique: l’humidité et l’air pollué sont évacués vers l’extérieur par des bouches d’extraction et un ventilateur.

Système D:

Tant l’arrivée de l’air frais que l’extraction de l’air vicié se font de façon mécanique.
L’arrivée de l’air frais se fait de façon contrôlée: un ventilateur assure l’amenée permanente d’air frais, tandis que l’air vicié est évacué vers l’extérieur par un deuxième ventilateur.

Système D avec récupération de chaleur:

Ce système récupère la chaleur présente dans l’air extrait et la transfère ensuite à l’air frais amené. Cet ‘échange de chaleur’ est possible grâce à la présence d’un échangeur de chaleur.
Un système de ventilation avec récupération de chaleur offre deux grands avantages. D’une part, il réduit considérablement la consommation énergétique et d’autre part il a un impact positif sur le niveau E de l’habitation (en lire plus).

De plus, plusieurs gestionnaires de réseau accordent des primes pour l’installation d’un système de ventilation avec récupération de chaleur.

Attention:

Dans certaines habitations existantes, il y a toujours des chaudières à gaz qui utilisent l’air présent dans le local pour permettre la combustion.
Le cas échéant, la mise en place d’une ventilation à évacuation mécanique de l’air est dangereuse!

L’Art.104 du RGIE va changer à nouveau

Le SPF Economie nous a informé que l’art. 104 du RGIE allait changer à nouveau. L’Arrêté Royal est en cours de rédaction mais apparaîtra dans un avenir proche.

Lisez plus

Votre ascenseur est-il déjà modernisé? Faites attention les amendes deviennent réalité!

En tant que gestionnaires ou propriétaires d'un ascenseur vous avez l’obligation de faire réaliser une analyse de risques par un Service Externe de Contrôle Technique  (SECT). Cette analyse de risques doit être effectué au plus tard 15 ans après la première mise en service de l’ascenseur et ensuite  tous les 15 ans maximum.

Lisez plus