Le RGIE de A à Z (Règlement général des installations électriques)

Le RGIE de A à Z (Règlement général des installations électriques)

23-04-2014

L’étude systématique du RGIE est importante pour toutes les personnes qui sont confrontées avec des installations électriques dans la pratique quotidienne, que ce soit pour leur projet, étude, installation, contrôle ou entretien.

Objectif

Les principales prescriptions règlementaires générales relatives aux installations électriques sont reprises dans le RGIE (Règlement général des installations électriques). Ce RGIE a été introduit par l’Arrêté Royal du 10 mars 1981. Il s’applique à toutes les installations électriques pour la production, la transformation, le transport, la distribution ou l’utilisation d’énergie électrique, au-delà des différentes zones de tension.

Le RGIE donne une série de mesures de protection contre les effets de l’électricité sur des personnes et des biens et comprend en outre des prescriptions concernant le choix et l’utilisation des lignes, machines et appareils électriques. Les mesures qui doivent être respectées par des personnes sont également reprises dans cette réglementation.

L’objectif de la formation est d’apprendre, selon une approche pratique, les règles de l’art”de la législation à toutes les personnes qui sont impliquées dans l’étude, l’installation et l’entretien des installations électriques, en tenant compte des développements techniques.

Contenu de la formation

La formation est une promenade à travers le RGIE avec une attention particulière pour:

  • La réglementation belge, européenne et internationale;
  • Les directives européennes;
  • Les normes nationales, européennes et internationales;
  • Des arrêtés royaux et ministériels additionnels ayant un impact sur des installations électriques;
  • Le champ d’application, la structure et les définitions générales du RGIE;
  • La rédaction du plan d’influences extérieures, du dossier de zonage et du plan des circuits vitaux;
  • Des mesures de protection contre les chocs électriques: contact direct et indirect;
  • Des mesures de protection contre les influences thermiques comme la surchauffe, l’incendie et l’explosion;
  • Des mesures de protection contre des surintensités suite à des défauts dans l’installation électrique comme la surcharge, le court-circuit et le défaut d’isolation;
  • Des mesures de protection contre la surtension, la diminution de tension, les risques de santé et les risques à imputer aux mouvements involontaires et une mise en marche inopportune;
  • Des prescriptions à respecter par l’auteur du projet, l’installateur et l’utilisateur de l’installation électrique.

Formation

Demandez ici une formation sur mesure.

L’Art.104 du RGIE va changer à nouveau

Le SPF Economie nous a informé que l’art. 104 du RGIE allait changer à nouveau. L’Arrêté Royal est en cours de rédaction mais apparaîtra dans un avenir proche.

Lisez plus

Votre ascenseur est-il déjà modernisé? Faites attention les amendes deviennent réalité!

En tant que gestionnaires ou propriétaires d'un ascenseur vous avez l’obligation de faire réaliser une analyse de risques par un Service Externe de Contrôle Technique  (SECT). Cette analyse de risques doit être effectué au plus tard 15 ans après la première mise en service de l’ascenseur et ensuite  tous les 15 ans maximum.

Lisez plus